LA PRESSE EN PARLE


TT - ON AIME BEAUCOUP

Anne Delbée connaît tout de Racine, sa poésie, ses tragédies, les anecdotes de sa vie, ses amours, ses blessures. Durant toute sa vie théâtrale, elle a monté et joué Racine...


TENDRE IVRESSE DE THEATRE

Leçon qui n’en est pas une. Ni conférence ni conversation, mais un peu tout cela, et surtout un moment de tendre ivresse de théâtre. (...) Anne Delbée ne raconte pas d’histoires. Elle décortique la langue qu’elle sait si bien rendre agréable à toutes les oreilles.


LA BELLE LANGUE FRANCAISE

Anne Delbée est une passionnée. Une passionnée de Racine et de Phèdre qu’elle a mise en scène à la Comédie Française en 1995.

Alternant les extraits de la pièce, les événements qui jalonnent l’existence de l’auteur et ses propres pensées, la comédienne nous entraîne dans l’univers de la belle langue française. 


DELBEE RESSUSCITE RACINE

À travers cette représentation où se rencontrent la petite et la grande histoire, il s’agit aussi d’une transmission d’un artisanat « de l’architecture du vers » qui seul permet de devenir le Poète lui-même et d’oser la Tragédie, Anne Delbée nous fait entendre ce qui résonne chez Racine : la liberté fondamentale de l’être humain à dire non, à faire des choix.


BAROQUE ET ABSOLU

Anne Delbée rend un vibrant hommage à l’auteur de Phèdre et à la beauté du siècle classique. Baroque et absolu.

Anne Delbée n’a vécu que pour le théâtre, d’une manière assez folle. Elle a monté de façon obsessionnelle Racine et Claudel, participé à la résurrection de Camille Claudel.


COURREZ-Y

Comme cela est bon d'entendre des vers magnifiques dans la bouche d'une grande tragédienne. Anne Delbée nous transmet avec une fougue communicative sa passion et son admiration pour Racine. Si vous voulez passer une belle soirée poésie, courez-y ! 


UNE LEÇON DE THEATRE

À l’initiative de ce cadeau-surprise, il y a une grande Dame du Théâtre. Une de celles qui côtoya les plus illustres, qui traversa un demi-siècle de théâtre classique et se refusa sans cesse à la médiocrité. Anne Delbée débute sa leçon sur un mode léger, drôle – car la tragédie ne la rend pas triste, au contraire. 


DE L'ART PUR

La grande tragédienne Anne DELBÉE revient sur scène avec son spectacle Racine ou la leçon de Phèdre dans lequel elle nous invite, avec bonheur, à partager sa passion pour Racine.


INTENSE MOMENT DE THEATRE

Anne Delbée mêle éléments biographiques et extraits d’œuvres dans une farandole d’anecdotes et de tirades enchanteresses, pour une prestation enivrante. 


NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE GRANDE DAME

Le seul en scène d’Anne Delbée est une très belle leçon de théâtre et une époustouflante déclaration d’amour à Jean Racine ! Lycéens, Chartreux, amoureux des planches ou comédiens : ne ratez surtout pas cette grande Dame. 


VIVANTE, PALPITANTE, GRANDIOSE

Anne Delbée est là, si pleinement présente que l’on touche à l’essence de l’art vivant. Vivante, palpitante, grandiose et haletante à la fois, perspicace et décalée, presque dans son monde, Elle  livre une performance sincère dans une salle si petite que l’on pourrait presque étirer le bras et l’effleurer. 


UNE OCCASION UNIQUE DE DÉCOUVRIR RACINE

Voir Anne Delbée dans Racine, la leçon de Phèdre son spectacle à la gloire de Jean Racine, est une occasion unique de découvrir quelqu'un qui incarne une longue lignée de tragédiennes parmi lesquelles on pourrait citer La Clairon, Adrienne Lecouvreur, Rachel, Sarah Bernhardt...


LEÇON MAGISTRALE

Racine ou la leçon de Phèdre est un spectacle conçu, mis en scène et interprété par Anne Delbée qui, pendant une heure trente, nous fait partager la jouissance et l’émotion que procure la langue de Racine.


A LA RACINE DE LA PASSION

Quand on aime, on ne compte pas. Depuis plus de trente ans, Anne Delbée déclame sa passion inconditionnelle pour Racine. Après l’avoir souvent joué et mis en scène, elle a décidé de lui consacrer un spectacle-hommage repris au Poche-Montparnasse.  


TOUTES LES AUDACES

Objet théâtral traversé de fulgurances, subtile alchimie des genres, Racine ou la leçon de Phèdre conçu, mis en scène et interprété par Anne Delbée tient à la fois de de la performance, de la leçon d'interprétation et de la conférence savante.


ANNE DELBÉE LA MAGNIFIQUE

Elle avait disparu de l’affiche, sans crier gare. Et à dire vrai, confusément, elle nous manquait, Anne Delbée. Car elles sont peu nombreuses les interprètes de sa trempe qui se vouent à leur art, avec une telle force, une telle vérité, une telle intelligence et une telle fièvre.


RAYONANTE

Impossible de ne pas être emporté par un tel enthousiasme, savant qui plus est. Son amour de la langue et de la psychologie raciniennes offrent au spectateur le plus beau portrait possible pour aborder sereinement un monstre sacré du théâtre. 


MAGISTRALE

La brillante comédienne a passé sa vie aux côtés du dramaturge Jean Racine, en tant que metteur en scène et en tant qu’actrice. Elle en connaît la lettre, la vie, les secrets. 


DÉVOUÉE A SON ART

Anne Delbée s’avance et compte avec nous les pieds pour en restituer tout leur fragile équilibre. En apesanteur déclamatoire (presque), durant tout le spectacle, elle nous dévoile son écriture comme une déclaration d’amour au grand dramaturge français du XVIIe siècle.


ICONOCLASTE

Anne Delbée est une passionnée qui mange, dort et respire Racine. Il fait peu de doutes que seul un nombre infime de comédiens puissent concurrencer son phrasé idéal, capable de mettre en lumières toutes les subtilités de ce style à la fois vif et voluptueux.


DÉCLARATION PASSIONNÉE ET PASSIONELLE

Enivrée par les alexandrins de RacineAnne Delbée livre, durant une heure trente, un combat acharné pour réhabiliter ce poète trop souvent considéré comme rébarbatif et pompeux.


LA PASSION DES MOTS

Anne Delbée est une passionnée, elle aime le bel esprit, le beau langage, le théâtre du XVIIe siècle avec ses fureurs, ses débordements.

Elle aime Racine par dessus tout et veut nous faire partager sa passion.


A LA FOIS RACINE ET PHEDRE

Anne Delbée libère la une passion, une sincérité et une audace qui enthousiasment puisqu'elle brise la sagesse et la prudence si souvent en oeuvre dans nos théâtres.